Hémostase

Hémophilie (2019)

3.d.i.3.1 Diagnostic différentiel de l’hémophilie A Il est important de distinguer l’hémophilie A constitutionnelle : De l’hémophilie A acquise : le contexte est différent puisque ce diagnostic est réalisé chez un patient le plus souvent adulte et âgé présentant brutalement une symptomatologie hémorragique en général marqué, survenant chez un sujet…

Diagnostic et prise en charge d’une thrombopénie induite par l’héparine (2019)

GENERALITES Deux types de thrombopénies peuvent survenir chez des patients traités par une héparine (héparine non fractionnée (HNF) ou une héparine de bas poids moléculaire (HBPM): Une thrombopénie bénigne (type I), d’origine non immune et d’apparition précoce, sans complication thrombotique et qui régresse malgré la poursuite du traitement par l’héparine…

Maladie de Willebrand (2018)

3.4 Tests diagnostiques de premier niveau Le diagnostic de MW repose sur un faisceau d’arguments clinico-biologiques qui associe une symptomatologie hémorragique personnelle ainsi que familiale et une diminution du taux plasmatique de VWF. Le diagnostic biologique de la MW repose sur la réalisation de 3 tests indissociables que sont les…

Dépistage systématique de la thrombophilie avant une primo-prescription de contraception hormonale combinée (2015)

3.2 Dépistage de la thrombophilie 3.2.1 Tests de dépistage de la thrombophilie La recherche des polymorphismes FVL et FIIG20210A fait intervenir des tests de biologie moléculaire qui visent à analyser les caractéristiques génétiques d’une personne (tests génétiques) alors que la recherche des autres trombophilies héréditaires fait appel à des tests…

Les anticoagulants en France en 2014 état des lieux, synthèse et surveillance. (2014)

4.1. Antivitamines K 4.1.2. Rythme des contrôles biologiques Avant l’initiation du traitement, il est recommandé de faire un bilan d’hémostase (TP, TCA) afin de détecter d’éventuels troubles de l’hémostase et de pouvoir ainsi adapter au mieux la posologie initiale.Ensuite, le premier contrôle doit s’effectuer après la 3e prise d’AVK (c’est-à-dire…

Syndrome catastrophique des antiphospholipides. (2012)

Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est un syndrome clinico-biologique associant des thromboses vasculaires (veineuses, artérielles, microcirculation) et/ou des complications obstétricales (principalement des pertes foetales) à la présence persistante au moins 12 semaines d’anticorps antiphospholipides : anticoagulant circulant dit de type lupique (LA) et/ou anticorps anticardiolipide (aCL) et/ou anticorps anti-b2-glycoprotéine I…

Micro-angiopathies thrombotiques. (2012)

Ce qu’il faut retenir Un syndrome de microangiopathie thrombotique se définit par l’association d’une anémie hémolytique mécanique (présence de schizocytes sur le frottis sanguin avec test de Coombs négatif) et d’une thrombopénie périphérique. La présence de défaillances d’organe conforte le diagnostic, et permet parfois de redresser le diagnostic avec certains…

Hémophilie acquise. (2012)

B. Diagnostic biologique Le diagnostic est le plus souvent évoqué cliniquement, mais ne peut être affirmé que par un allongement isolé (et acquis) du Temps de Céphaline avec Activateur (TCA) avec un déficit isolé en FVIII. Le diagnostic repose sur l’identification d’un anticorps anti-FVIII. o Allongement du TCA : Un…

Auto-anticorps anti-protéine S. (2012)

Examens initiaux de biologie médicaleLes manifestations cliniques décrites ci-dessus imposent la réalisation rapide des examens suivants : hémogramme TCA temps de Quick avec mesure des facteurs II, V, et éventuellement VII et X, en cas d’allongement de ce temps de coagulation fibrinogène D-dimères et/ou marqueurs d’activation de la coagulation (complexes…

Biologie des anomalies de l’hémostase (2011)

RECHERCHE D’ANTICORPS ANTIFACTEUR 4 PLAQUETTAIRE DANS LE CADRE D’UNE THROMBOPENIE INDUITE PAR L’HEPARINE En conclusion, en se basant sur la littérature identifiée et analysée, il est estimé que la recherche d’anticorps anti-F4P est préconisée, dans le cadre d’une suspicion de TIH qui est une complication grave des traitements anticoagulants parentéraux.…

Modification des recommandations sur la surveillance plaquettaire d’un traitement par Héparine de Bas Poids Moléculaire. (2011)

– Les situations nécessitant une surveillance plaquettaire systématique pendant toute la durée du traitement, que l’indication du traitement soit préventive ou curative – contexte chirurgical ou traumatique (immobilisation plâtrée …) actuel ou récent (dans les 3 mois), – contexte non chirurgical / non traumatique chez des patients à risque :…

Recommandations pour la recherche des facteurs biologiques de risque dans le cadre de la maladie thromboembolique veineuse. (2009)

STV De nombreuses études ont démontré une association entre certains facteurs biologiques de risque (FBR), encore appelé thrombophilie biologique (déficit en antithrombine [AT], protéine C [PC], protéine S [PS], la mutation Leiden du facteur V, facteur V Leiden [FVL], la mutation 20210G>A du gène de la prothrombine [FIIG20210A], syndrome des…

Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves. Protocole national de diagnostic et de soins pour une maladie rare. (2007)

2.3 Contenu de l’évaluation initiale Le bilan est adapté à l’âge, à la nature du déficit, aux circonstances diagnostiques, et aux signes cliniques. – Taux de prothrombine (TP), temps de céphaline activateur (TCK, TCA), fibrinogène, temps de saignement (TS) et/ou temps d’occlusion plaquettaire (PFA-100), hémogramme y compris plaquettes (NFS, NFP),…