Hémopathies

Gestion et prévention de l’anémie (hors hémorragie aigüe) chez le patient adulte de soins critiques (2019)

Objectif. L’anémie est extrêmement fréquente chez les patients de soins critiques, à l’admission (concernant près de 2/3 des patients) mais également au cours et au décours du séjour du fait de spoliations sanguines répétées, de l’effet de l’inflammation sur l’érythropoïèse et la durée de vie des globules rouges et d’une…

Aplasies médullaires acquises et constitutionnelles (2019)

Les examens complémentaires Les éléments nécessaires au diagnostic d’aplasie médullaire sont : un hémogramme incluant des réticulocytes qui montre une pancytopénie (anémie arégénérative, neutropénie et thrombopénie) un frottis qui ne retrouve pas de signes de dysplasie ou de cellules anormales circulantes ; une macrocytose est fréquente dans les formes constitutionnelles…

Purpura thrombopénique immunologique de l’enfant et de l’adulte (2017)

Le diagnostic de PTI reste un diagnostic d’élimination, aucun test ne permettant d’en affirmer le diagnostic et en particulier la recherche d’anticorps anti-plaquettes qui n’est ni nécessaire ni suffisante pour retenir le diagnostic. Le diagnostic repose donc sur un faisceau d’arguments cliniques, biologiques et éventuellement radiologiques, le recours au myélogramme…

Bon usage des médicaments agents stimulant l’érythropoïèse (ASE) en cancérologie (2016)

L’optimisation du caractère approprié d’un traitement par érythropoïétines (EPO) doit prendre en compte les points suivants : Aucune prescription d’EPO ne doit être systématique. Passer en revue et corriger au préalable toutes les causes possibles d’anémie ne relevant pas d’une EPO. Se limiter aux seules anémies symptomatiques avec un taux…

Syndromes myélodysplasiques (2015)

2.3 Affirmer le diagnostic et rechercher la cause Examens complémentaires Examens indispensables : Examens biologiques : Hémogramme avec le taux des réticulocytes ; Analyse cytologique du frottis sanguin ; Myélogramme avec décompte du pourcentage de blastes, évaluation de la dysmyélopoïèse et coloration de Perls pour déterminer le pourcentage de sidéroblastes…

Évaluation de la mesure de la charge virale du cytomégalovirus par amplification génique chez les receveurs d’allogreffes (2015)

3.2.1 Prophylaxie Greffe de cellules souches hématopoïétiques Trois des quatre parties prenantes indiquent explicitement qu’en France, dans les cas de greffe de cellules souches, la prophylaxie n’est pas utilisée (ou très rarement) en raison notamment de la toxicité des antiviraux (toxicité hématologique pour le ganciclovir). La FFI précise que le…